Livraison gratuite sur les commandes de 50$ et plus. Livraison gratuite sur les commandes de 50$ et plus.

Mon panier (0)

Téléphoner
1-855-687-0344
Contacter
info@figclothing.com
Info

Lundi-Vendredi, 8:30am-5pm

Instructions

SIÈGE SOCIAL
5610, boul. St-Laurent
Montréal (Québec) H2T 1S8
TEL/ 438.386.3344
FAX/ 866.845.3886

COMPTABILITÉ
4613, Louis B. Mayer,
Laval (Québec) H7P 6G5
TEL/ 450.687.0FIG (0344)
FAX/ 866.845.3886

SIÈGE SOCIAL
5610, boul. St-Laurent
Montréal (Québec) H2T 1S8
TEL/ 438.386.3344
FAX/ 866.845.3886

COMPTABILITÉ
4613, Louis B. Mayer,
Laval (Québec) H7P 6G5
TEL/ 450.687.0FIG (0344)
FAX/ 866.845.3886

Lundi-Vendredi, 8:30am-5pm

Les 12 plus beaux lacs du Québec||The 12 most beautiful lakes in Quebec
·

Les 12 plus beaux lacs du Québec

·

Par Ariane Arpin-Delorme

Saviez-vous que l’on retrouve plus d’un demi-million de lacs – de toutes les tailles et au caractère distinct – sur le territoire québécois?

Voici un tour d’horizon des 12 plus beaux lacs du Québec – du moins 1 par région principale – à absolument inclure dans vos escapades de la saison estivale.

1- Lac Walker, Côte-Nord

Surnommé le «lac sans fond», le Lac Walker est donc par le fait même le plus profond de la province (280 mètres). Lové dans la réserve faunique de Port-Cartier-Sept-Îles, sur la Côte-Nord - entouré de hautes falaises rocheuses - il est aussi de forme très allongée sur 30 kilomètres, mais une largeur de 4 kilomètres. Le lac tient son nom de l’amiral britannique Hovenden Walker, qui aurait échoué sa tentative de s’emparer de la ville de Québec en 1711. Puis, les études géologiques ont permis de déterminer qu’un glacier se trouvait à cet endroit, il y a de ça plusieurs millions d’années. On peut s’y aventurer sur le lac en chaloupe, canot et kayak, mais il est plus ou moins conseillé de s’y baigner, car ses eaux demeurent glaciales en toute saison. Les parois abruptes sont parfaites pour l’escalade.

Notre autre coup de cœur sur la Côte-Nord: Réservoir Manicouagan.

2- Lac Massawippi, Cantons-de-l’Est

Considéré comme l’un des 10 plus beaux lacs du Québec, Massawippi signifie en langue abénaquise: «grand lac profond». On atteint tout de même une profondeur de 86 mètres à certains endroits. On raconte que pendant plusieurs siècles, il était l’endroit privilégié de certaines Premières Nations des environs pour s'adonner à la pêche. Non seulement ce lac est d’une grande beauté, mais il est aussi réputé pour l’observation d’oiseaux (grands hérons, outardes oies blanches en octobre et novembre). Vous aurez peut-être la chance d’apercevoir des orignaux, des cerfs de Virginie, des castors et des dindons sauvages. L'été, on s'y rafraîchit en nageant. Situé dans la municipalité de Sainte-Catherine-de-Hatley, dans les Cantons-de-l’Est, son étendue s'élève à 18 km2. La charmante ville de North Hatley nous remémore les débuts du 19e siècle, comme le Lac Massawippi attirait les Américains fortunés.

Nos autres coups de cœur dans les Cantons-de-l’Est: Lac Memphrémagog, Lac Brome, Lac Bromont et Lac Stukely.

3- Lac aux Américains, Gaspésie

L’un des exemples les plus spectaculaires de lac glaciaire au Québec, c’est celui du Lac aux Américains. Logé au milieu de superbes paysages du parc national de la Gaspésie, le lac tient aussi son nom des botanistes qui y avaient établi leur campement au début du 20e siècle, en provenance des États-Unis. Un sentier accessible à tous de 2,9 km – traversant une belle forêt - vous y amène. Entouré de montagnes, le panorama est tout simplement magnifique (encore plus avec la lumière de la fin d’après-midi.

4- Lac Saint-Pierre, Montérégie

Long de 35 km et large de 10 km, le Lac Saint-Pierre se trouve sur le cours du fleuve Saint-Laurent, de Sorel jusqu’à Nicolet. Due au fait que ce lac présente de nombreux marais où viennent nicher toutes sortes d’oiseaux – dont la plus grande héronnière d’Amérique du Nord et notamment des milliers d’oiseaux migrateurs – l’UNESCO reconnaissait ce réservoir de vie en tant que réserve de la biosphère en 2000. Cet élargissement du fleuve se démarque donc par sa grande biodiversité. Il renferme aussi le plus important archipel du Saint-Laurent composé de 103 îles.

Notre autre coup de cœur en Montérégie: Lac Champlain.

5- Lac Wapizagonke, Mauricie

Situé à l’ouest du parc national de la Mauricie, le Lac Wapizagonke est un petit bout de paradis – qui s’étend sur environ 15 km – où l’on se sent seul au monde à des kilomètres à la ronde. Ce lac a vu défiler, au fil des décennies, toute une myriade de personnages, des Algonquins qui le traversaient en chemin vers Trois-Rivières afin de faire la traite des fourrures au XVIIe siècle jusqu’aux fêtards qui envahissaient la plage de Saint-Gabriel-de-Brandon dans les années 1970. Le Lac Wapizagonke est aussi un endroit de prédilection pour pratiquer les sports nautiques, comme le canot. Terrains de camping, sentiers de randonnée et activités ont été aménagés dans ses environs. Ne manquez pas de faire une excursion aux chutes Waber.

Nos autres coups de cœur en Mauricie: Lac Sacacomie, Lac du Pimbina, Lac Édouard, Lac Bouchard et Lac des Sables.

6- Lac Témiscouata, Bas-Saint-Laurent

Ancienne voie de communication entre la vallée du Saint-Laurent et l’Acadie, le Lac Témiscouata (en langue malécite: «lac profond») s’allonge sur environ 40 km au cœur d’un beau paysage de collines appalachiennes. Malgré sa petite superficie de seulement de 65 km2, il est tout de même le 2e lac en importance sur la rive sud du fleuve. On dit aussi que ce plan d’eau du Bas-Saint-Laurent se trouve au cœur d’un territoire riche de 10 000 ans d’histoire. Pour le découvrir, rien de mieux qu’emprunter la piste cyclable du Petit Témis, qui longe ses rives. Canot, kayak, pédalo, paddelboard peuvent être loués au parc national du Lac-Témiscouata pour se fondre à son décor grandiose. Avec ses nombreuses plages, l’endroit est parfait pour la baignade.

7- Lac Kipawa, Abitibi -Témiscamingue

Il y aurait en Abitibi-Témiscamingue pas moins de 22 000 lacs, dont le Lac Kipawa, une espèce de toile d’araignée géante constituée de dizaines d'îles et de baies. Grand de 300 km2 et profond de 104 mètres, on peut s’imaginer qu’il s’en dégage une impression étonnante de noirceur. Les premières compagnies forestières, notamment la célèbre baie d’Hudson, y ont élu domicile dans les années 1850. Sans oublier la présence millénaire du peuple Anicinabek. La Première Nation des Algonquins habite encore ce territoire. Une visite au site ancestral de Hunter’s point est un incontournable pour en apprendre davantage sur leur culture. Un vrai petit cocon de tranquillité à découvrir en canot ou en kayak!

Nos autres coups de cœurs en Abitibi-Témiscamingue: Lac Témiscamingue, Lac Faillon et Réservoir Cabonga.

8- Lac Saint-Jean, Saguenay-Lac Saint-Laurent

Il est presque que nullement nécessaire de faire les présentations du fameux Lac Saint-Jean! Mais saviez-vous que cette «mer intérieure» de 1041 km² compte plusieurs plages (privées et publiques)? Parmi les plus réputées, mentionnons celle du parc national de Pointe-Taillon et l’eau y est particulièrement chaude. Le troisième plus grand lac du pays - autrefois surnommé la mer du Saguenay – est aussi large que le fleuve Saint-Laurent à la hauteur de Tadoussac. Cette étendue à l’infini se caractérise aussi par une foule de panoramas qui l’entourent: forêts, montagnes, plaines et plages. Les Innus se rassemblaient en pourtour du lac durant la saison estivale et l’avaient ainsi nommé le Lac Piékouagami: «lac plat». Quelques marinas offrent la location d’embarcations de plaisance. Le Lac-Saint-Jean accueille aussi une des plus grandes compétitions de nage d’endurance au monde: la «Traversée internationale du Lac Saint-Jean» sur 32 km d’effort et considérée comme l’Everest de la nage en eaux douces. Ah oui, pourquoi ne pas profiter aussi de la piste cyclable longue de 256 km?

9- Lac Tremblant, Laurentides

Vous avez sûrement entendu parler du Mont Tremblant, mais pas nécessairement du lac du même nom. Ce dernier ne se trouve pas à proprement parler près du village touristique de Mont-Tremblant, mais plutôt dans le parc du Mont Tremblant et s’étend sur près de 15 km. À l’automne, c’est un classique photogénique! L’histoire de ce lac scindé en deux cantons a de quoi intriguer: La partie sud et la montagne abrite la station de ski Mont-Tremblant, imaginée par le riche explorateur américain Joe Ryan après en avoir conquis le sommet en 1937. Tandis que le nord du lac, lui, est un patrimoine protégé depuis le XXe siècle. Outre les sentiers de randonnée dans le parc, le centre nautique du lac Tremblant vous donne accès à des canots, des kayaks, des pédalos et des bateaux. La croisière du Grand Manitou II est aussi l’occasion d’en apprendre davantage sur l’histoire du secteur (à vérifier selon les règles sanitaires en place).

Nos autres coups de cœur dans les Laurentides: Lac Taureau et Lac Windigo, Lac Saint-Victor et Lac Masson.

10- Lac Beauport, Québec

On raconte que dès le début des années 1800, les habitants de Québec fuyaient la ville pour venir pratiquer différentes activités nautiques au Lac Beauport et profiter des paysages grandioses du secteur. Dès 1939, le Manoir Saint-Castin, qui se trouvait à l’emplacement de l’hôtel actuel de villégiature Entourage-sur-le-Lac, attirait les vacanciers actifs. D’une petite superficie de 0,8 km2 et profondeur maximale de 13 mètres, l’émissaire du lac se jette dans la rivière Jaune. À noter que les rives du lac sont privatisées et que le seul accès public au plan d'eau est le Club nautique municipal de la ville de Lac-Beauport. La baignade et la navigation de plaisance sont les principales activités.

11- Lac Pingualuk, Nunavik (Nord-du-Québec)

Cadeau d’une météorite ayant percuté la surface de la Terre il y a environ 1,4 million d’années, le Lac Pingualuk est parfaitement circulaire d’un diamètre de 3,4 km. Connu par le passé sous l’appellation de cratère du Nouveau-Québec, il est rempli d’une eau limpide et extrêmement pure. C’est aujourd’hui l’un des principaux attraits touristiques de la région du Nunavik et principalement fréquentée par des amateurs de plein air, compris dans le parc national des Pingualuit.

Nos autres coups de cœur au Nunavik/Nord-du-Québec: Lac Wiyâshâkimî et Lac Guillaume-Delisle.

12- Lac Blue Sea, Outaouais

La municipalité du même nom s'est développée autour du majestueux Lac Blue Sea, qui a contribué à la renommée de la vallée de la Gatineau auprès des villégiateurs de l'Outaouais. Aussi nommée la perle de la Haute-Gatineau, cette nappe d'eau - qui ressemble à la mer et dont les eaux possèdent une clarté particulière - est longue de 10 km, large de 3,4 km et d'une superficie de 14 km². Selon la légende, un monstrueux animal serpentiforme à tête de cheval habiterait dans ce lac. Aperçu par plusieurs personnes entre 1913 et 1930, ce long grand et rapide hippocampe n'aurait plus donné signe de vie depuis, sauf vers 1980 dans le réservoir Baskatong. Selon des Algonquins de Maniwaki, ce monstre, baptisé Misiganebic, est l'ami des eaux. Encore de nos jours, ceux-ci déposeraient en offrande des provisions aux quatre coins du lac pour le remercier. On retrouve 12 km de sentier dans le parc régional du mont Morissette près du lac.

Nos autres coups de cœur en Outaouais: Lac Pink et Lac Simon.